banniere


jeudi 7 septembre 2006

un artiste complet, l'Italien

mon deuxième coup de cœur est pour un artiste complet, théâtre et cinéma, chanson, écriture, peinture ont été des étapes de sa vie, voici Monsieur Serge REGGIANI !

Serge Reggiani est né le 2 mai 1922 à Reggio Emilia près de Parme en Italie du Nord. La famille fuit le fascisme et se réfugie en France en novembre 1930 pres d'Yvetot en Normandie. En 1931, ils s'installent à Paris dans les quartiers Tolbiac et Charonne. Il quitte l'école à 13 ans et commence l'apprentissage de coiffeur. C'est là qu'il remarque l'existence d'un conservatoire des arts cinématographiques et décide de se présenter au concours d'entrée en 1937. Il est reçu et en sort un an après avec un premier prix de comédie puis il prépare activement le conservatoire national. Reçu en 1939, il en sort en 1941 gratifié d'un deuxième prix de comédie et tragédie. Ces premiers pas au théâtre sont Britannicus de Dorzial et Loup garou de Vitrac. Jean Cocteau le remarque et lui fait jouer les Parents Terribles.

Attiré par le cinéma, en 1942 il y fait ses débuts dans un rôle secondaire le "Voyageur de la Toussaint" de L.Daquin. En 1943, il remporte un très grand succès dans le film "Le Carrefour du paradis" de L.Joannon qui le consacre dans son rôle de jeune premier dramatique promu au plus bel avenir. Reggiani est désormais un nom qui compte et un visage que l'on ne peut oublier. En 1946, il est un des acteurs tragiques des "Portes de la Nuit" de M.Carné. Ses apparitions sont de plus en plus remarquées jusqu'à son incroyable et mémorable interprétation du voyou ouvrier charpentier passionné de Simone Signoret dans "Casque d'Or" de J.Becker en 1951. Il tourne ensuite sous la direction de Melville, Visconti, Scola. Durant ces années prolifiques, il n'en délaisse pas pour autant le théâtre où il continue de visiter le répertoire tant classique que contemporain de Camus à Dumas il s'affirme comme un comédien exceptionnel, qui donne tout. Enfin, il atteint le sommet de son art en 1959 avec les Séquestrés d'Altona de Sartre. Avec cette pièce qu'il jouera plus de 500 fois, il fait un véritable triomphe.

Il rencontre en 1963 J Canetti chez S Signoret. Il lui propose d'enregistrer des chansons inédites de B.Vian; le travail s'échelonne sur 8 mois, cet album est un succès et reçoit en 1965 le prix de l'académie Charles Gros.Le 30 janvier 1965, Serge Reggiani fait sa première scène au théâtre G Philippe de Saint Denis et reçoit un accueil mitigé. En 1966, Barbara qui a entendue S.Reggiani à la radio l'appelle et lui demande d'être sa première partie dans son tour de chant, il accepte, puis elle le programme vedette américaine de son spectacle de Bobino en 1966.A l'issue de son tour de chant, Bobino acclame sa nouvelle vedette. Serge Reggiani devient alors le chanteur le plus populaire de la fin du gaullisme. Début 1967, il enregistre son premier album de chansons originales dont "Les Loups, Sarah, Ma Liberté, Ma Solitude, Le Petit Garçon, Le Déserteur. Du jour au lendemain, Serge Reggiani devient une énorme vedette. En novembre 1968, il reçoit le grand prix de l'académie du disque. Le phénomène Reggiani est alors en marche. En février 1970, il fait sa première scène seul à Bobino. Le lendemain de la première, la presse est unanime "Reggiani a gagné", dès lors le succès de Reggiani est sans appel.
......
A partir de 1970, Serge Reggiani sort un nouveau disque par an. Il s'appuie sur des auteurs de grande valeur, Jean-Loup Dabadie (Le petit garçon, l'Italien, l'Absence, le Déjeuner au soleil), Georges Moustaki (Votre fille a vingt ans), Claude lemesle (Le souffeur, Venise n'est pas en Italie). Reggiani fait figure de monument, une sorte de pilier symbole du retour aux vraies valeurs qui ont forgées la réputation internationale de la chanson française. La dernière décennie de 2003 sera semée de plusieurs albums, et de plusieurs scènes. Aujourd'hui les nouvelles générations découvrent les chansons de Reggiani qui sont encrées dans nos coeurs en donnant de la noblesse et de l'émotion à chaque mot...Chaque disque, chaque scène lui enlève quelques années, lui rend un peu de jeunesse, un peu d'avenir...



j'écoute avec un énorme plaisir ses chansons,

j'espère vous avoir fait passé un bon moment,

à bientôt !

merci au Club Serge Reggiani pour leur aide

8 commentaires:

  1. Excellent choix musical qui nous change un peu (quoique je n'ai rien contre) de la musique actuellement diffusée sur nos antennes.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore Reggiani ! Une bien belle note avec de bonnes chansons aimées.
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'aimais beaucoup ce monsieur. Artiste complet au grand coeur ...

    RépondreSupprimer
  4. attachant, émouvant, un bel artiste !
    merci Musikol pour ce rappel à nos esprits.

    RépondreSupprimer
  5. C'est toujours les meilleurs qui partent... un grand Monsieur, chapeau bas, Monsieur Serge.

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a plus beaucoup de vrais chanteurs poètes. Moi aussi j'aime les chansons de Reggiani.

    Maintenant on fabrique les chanteurs, ce n'est plus eux qui se "construisent".

    RépondreSupprimer
  7. Je préférais le chanteur plutôt que l'acteur, ....le timbre de sa voix est inoubliable !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans Choisir une identité
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) ne restez pas Anonyme !
4) Cliquer sur Publier

Voilà, c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!